L'Histoire du Maquillage

Aujourd'hui, nous avons mis au point des produits cosmétiques pour pratiquement toutes les utilisations imaginables. Qu'il s'agisse de faire ressortir les yeux avec des palettes d'ombres à paupières ou de masquer les pores indésirables, le maquillage a depuis sa création, bien évolué. Pour vraiment comprendre où nous en sommes aujourd'hui -comparé à ses tout débuts-  jetons un coup d'œil à la riche histoire du maquillage.

Historique du Maquillage

1. Le Maquillage en Egypte Antique

Les premières traces historique de maquillage remontent à la première dynastie d'Égypte (3100-2907 av. J.-C.). Les tombes de cette époque ont révélé des pots d'onguents qui, à des époques ultérieures, étaient parfumés. L'onguent était une substance utilisée en majorité par la haute bourgeoisie de cette époque.  Ils se l'appliquaient pour garder leur peau hydratée et souple. Les femmes d'Égypte décoraient également leurs yeux en appliquant une couleur vert foncé sur la paupière inférieure. Cléopâtre quant à elle, utilisait du rouge à lèvres dont la teinte provenait de scarabées moulu, tandis que d'autres femmes utilisaient juste de l'argile mélangée à de l'eau. 

Le Maquillage en Egypte

Le plus surprenant, cependant, est l'utilisation du khôl, un mélange de métal, de plomb, de cuivre, de cendres et d'amandes brûlées, par les anciens Égyptiens. Les hommes et les femmes s'appliquaient le khôl tout autour des yeux

Khol Egypte

Les cercles de khôl étaient à l'origine destinés à plaire aux Dieux mais surtout d'éloigner tout mauvais œil et esprits dangereux. Ces dernières années, les scientifiques ont découvert que le maquillage au khôl avait peut-être involontairement aidé les Égyptiens à se protéger de maladies infectieuses. Le plomb tuait toutes bactéries lui entrant en contact, tout en étant lui même très néfaste pour la santé des Égyptiens.

 2. Le Maquillage au Moyen-Âge 

Les Romains ont largement utilisé les produits cosmétiques dès le milieu du 1er siècle après J-C. Le khôl était utilisé pour assombrir les cils et paupières, la craie pour blanchir le teint, la pierre ponce pour nettoyer les dents et le blush se portait comme aujourd'hui. 

Maquillage Rome Antique

Du Moyen Âge jusqu'à la fin du XIXe siècle, la peau pâle était la tendance à suivre. Seules les prostituées et femmes de classes inférieures auraient osé utiliser de la couleur dans leurs routines beauté. À la place, les bourgeoises se peignaient le visage, le cou et la poitrine avec un mélange de plomb et de vinaigre appelé "céruse".

Elisabeth 1er

Elizabeth Ier qui fût reine d'Angleterre et d'Irlande de 1558 jusqu'à sa mort en 1603, était LA référence de ce look si particulier. Elle était souvent représenté par un visage blanc et d'un large front (le plomb de la céruse faisait souvent tomber les cheveux). Comme les Égyptiens, ce mélange de céruse à base de plomb leurs étaient très néfaste. La plupart du temps elles pouvaient même souffrir de paralysies musculaires voir même d'infections mortelles. 

3. Le Maquillage en Période de Régence

Durant cette période, le produit le plus important était sans aucun doutes le blush. À cette époque, on noircissait les sourcils et on teignait les cheveux. Pour éviter que la ligne des cheveux ne soit trop basse, on portait un pansement frontal imprégné de vinaigre dans lequel on avait trempé des excréments de chat. La plupart des recettes de maquillage des paysans de l'époque étaient à base d'herbes, de fleurs, de graisse, d'eau-de-vie, de légumes et bien sûr, de fraises écrasées. À cette époque, une peau blanche était symbole de richesse tandis qu'une peau bronzé indiquait une vie de dur labeur. Afin de conserver leurs teints pâle, les femmes portaient des bonnets, des parasols et couvraient toutes parties visibles de leurs corps avec des détachants et produits blanchissants. Malheureusement, plus d'un de ces remèdes étaient mortels.

maquillage 18eme siecle

Les méthodes beauté les plus dangereuses de cette époque étaient sans aucun doutes celles à base de plomb blanc et mercure. Non seulement ils étaient voués à la dégradation de la peau, mais ils provoquaient également la chute des cheveux, des problèmes d'estomac, des tremblements et pouvaient même entraîner dans certains cas, la mort. 

4. Le Maquillage en 1800

Au cours des années 1800, les femmes utilisaient de la belladone pour rendre leurs yeux bien plus lumineux. La plante était un poison et elles le savaient toutes. 

Maquillage 18ème siècle

Malheureusement pour elles, le prix pour rentrer dans les critères beauté de cette époque était plus que salé...  De nombreux cosmétiques étaient fabriqués par des pharmaciens locaux, appelés apothicaires en Angleterre, et les ingrédients courants comprenaient du mercure et de l'acide nitrique. Les teintures pour cheveux étaient quant à elles fabriquées à partir de goudron de houille.

Il peut être intéressant de savoir que les hommes se sont maquillés jusque dans les années 1850. George IV a d'ailleurs dépensé une fortune en crème froide, poudres et parfums. 

 5. Quelques Recettes Beauté du 18e siècle

Recettes Beauté Moyen-Age

 Voici quelques recettes de beauté utilisées à la fin du XIXe siècle : (ATTENTION à ne pas reproduire chez soi ! 😉)
•Pour enlever les taches de rousseur : écraser et presser du jus d' herbe à poux, puis ajouter trois fois sa quantité en eau douce. Et enfin rincer la peau pendant cinq à dix minutes, matin et soir.
•Comme lavage pour le teint : une cuillère à café de farine de soufre et un verre de vin d'eau de chaux, bien secouer et mélanger avec un demi-verre de glycérine et un verre de vin d'eau de rose. Frotter le visage tous les soirs avant de se coucher.
•Pour éviter que les cheveux ne deviennent gris : Faire infuser 120 grammes de coques de noix d'orge avec un quart litre d'eau, auquel on a ajouté 15 grammes de cuivre. Ce liquide se doit d'être appliqué avec une brosse tous les 2/3 jours. 

6. Le Maquillage à l'Ère Victorienne

 Les Victoriens détestaient le maquillage et associaient son utilisation aux prostituées. Toute trace visible d'altération de la couleur naturelle d'une personne était considérée avec mépris. À cette époque, une femme respectable utilisait des masques préparés à la maison, la plupart à base d'aliments tels que le gruau, le miel et le jaune d'œuf. Pour le nettoyage, on utilisait de l'eau de rose ou des vinaigres parfumés. Pour se faire belle, une femme s'épilait les sourcils, se massait les cils avec de l'huile de ricin, se dépoussiérait le nez avec de la poudre de riz et se polissait les ongles pour les faire briller. Le rouge à lèvres n'était pas utilisé, mais une pommade claire était appliquée pour ajouter de l'éclat. Pour l'effet "bonne mine", on frottait simplement du jus de betterave rouge sur les joues. Pour des yeux brillants, une goutte de jus de citron dans chaque œil faisait l'affaire. 

Maquillage Époque Victorienne

7. Le Maquillage entre 1800 et Aujourd'hui 

Les progrès de l'industrie, de la chimie et de la médecine au 18e et 19e siècle ont entraîné des avancées significatives dans le domaine du cosmétique. Le nouveau style victorien qui est apparu au XIXe siècle exigeait que toutes les "dames" se présentent comme "belles et fragiles". 

Femme Epoque Victorienne

La véritable évolution a en fait commencé dans les années 1910. À cette époque, les femmes fabriquaient leur propre forme de mascara en ajoutant des perles de cire chaude à la pointe de leurs cils. Le premier mascara a été nommé d'après Mabel, la soeur de son créateur, T. L. Williams. Ce mascara est aujourd'hui connu sous le nom de Maybelline

Maquillage 1910

Au cours de cette décennie, les premières poudres pressées ont été inventé, comprenant déjà un miroir et une houppette pour les retouches. Le blush en poudre pressée a suivi peu après. Le rouge à lèvres en tube à système coulissant métallique, inventé par Maurice Levy, est devenu lui aussi, très populaire. À cette époque, le rouge à lèvres est également tatoué sur les lèvres par un certain George Burchett, plus connu sous le nom de "Beauty Doctor". Cette méthode n'a pas toujours fonctionné, et nous pouvons en imaginer les terribles conséquences...

Maquillage des Années 60

Les années 1960 et 1970 ont été marquées par un grand écart par rapport aux styles traditionnels, avec l'introduction du mouvement hippie (maquillage d'apparence naturelle), du punk (style plus sombre et sinistre qui visait à choquer) et du glamour (style extravagant et coloré). De ces mouvements sont nés de nombreux nouveaux styles qui ont modifié et inspiré les tendances d'aujourd'hui.  

 Le début du XXe siècle a sans aucun doute marqué l'aube de l'industrie cosmétique moderne. L'essor du cinéma, de la photographie et le soutien des grands industriels ont permis l'introduction des produits cosmétiques dans tous les foyers du monde occidental. Au cours des premières décennies du XXe siècle, les entreprises cosmétiques ont innové et introduit un grand nombre de produits (que nous utilisons encore aujourd'hui) sur le marché. Avec de telles avancées, il n'est pas étrange de voir que les anciens styles victoriens ont été rapidement oubliés. 

8. Au final, pourquoi se maquiller ? 

Toilette Femmes Romaine

Durant la période de l'Egypte Antique, la beauté était directement lié à l'aspect spirituel, et ce jusqu'à ce que les Romains prennent le pouvoir. Ils ont adopté de nombreuses formules cosmétiques semblables aux Égyptiens, mais leurs principal motivation était d'améliorer leurs apparences. Le "facteur Dieu" n'entrait pas en compte.

Et depuis lors, en passant par les premières Égyptiennes aux premières Romaines jusqu'aux femmes d'aujourd'hui, rien n'a changé. Cette passion que l'on a pour le maquillage évolue mais ne s'estompe jamais. Cet art est tellement passionnant mais surtout tellement vaste, que l'on ne pourra jamais s'en lasser. 

Se maquiller apporte ce qu'il y a de plus précieux : l'admiration. Et au final, n'est-ce pas ce que nous voulions tous ?

L' Histoire du Maquillage

 Voila nous espérons que l'histoire du maquillage et son évolution t'auras plus surtout donner envi d’expérimenter de nouvelles choses ! D'ailleurs si tu as des problèmes d'ordre au niveau de ta collection de make-up, n'hésites pas à aller jeter un coup d'œil à notre collection de support de rangement pour maquillage. Par sa gamme de produits, Jaddora® transformera ton coin beauté en véritable paradis pour cosmétiques ! Tout ce qui touche de près ou de loin au cosmétique présent dans ta collection, seront rangé de la manière la plus parfaite et ordonné possible ! 

Organisateur Maquillage